Ménopause (Partie 1)

Tout au long de sa vie, le corps féminin traverse plusieurs étapes au cours desquelles il subit des transformations fonctionnelles. Le début de la ménopause sonne la fin de la fertilité. Cette phrase comporte des modifications corporelles et psychologiques que chaque femme vit avec plus ou moins d’intensité. De nombreuses femmes ressentent cette période comme très pénible, d’autres y voient le commencement d’une étape nouvelle et positive.

Jusqu’au début du 20iem siècle, les femmes de 50 ans étaient considérées comme âgées dans les sociétés d’Europe centrale. Aujourd’hui, elles sont dans la fleur de l’âge, notamment grâce à l’augmentation de l’espérance de vie, et incarnent l’image d’une femme pleine d’assurance, indépendante et mûre.  Pourtant, aujourd’hui encore beaucoup de femmes vivent une vie malheureuse et remplie de problèmes, et pour elles la ménopause est trop souvent synonyme de vieillese et d’épuisement.

La fin d’une époque

Les années de la ménopause ne marquent pas seulement des changements physiques, mais aussi pour de nombreuses femme la fin d’un mode de vie. À cet âge, un sentiment de solitude peut s’installer: l’éducation des enfants est terminée, et l’époux est occupé par son travail. Les femmes qui n’ont pas eu de vie professionnelle peuvent alors ressentir le besoin de trouver un sens à leur vie. Leur mariage est peut-etre en crise ou déjà rompu, et certaines femmes qui vivent seules, que cela soit récent ou non, peuvent penser qu’elles n’ont pas atteint leur but dans la vie, et qu’elles ne pourront plus l’atteindre. À cela s’ajoute souvent le sentiment de ne plus être

séduisante. Les problèmes psychologiques jouent donc généralement un rôle essentiel dans le vécu de la ménopause.

Voir le changement comme une chance

Le passage à une nouvelle étape n’est cependant pas obligatoirement synonyme de problèmes. L’âge mûr peut représenter une nouvelle chance dans la vie, et pour saisir cette chance il est essentiel de ne pas se laisser envahir par la nostalgie de la jeunesse eet d’accepter avec sérénité les changements physiques qui s’installent bien souvent imperceptiblement. La ménopause est souvent redoutée à cause de ses multiples symptômes, pourtant la plupart d’entre eux se traitent aujourd’hui très bien grâce aux progrès de la médecine.

Un début très discret

La plupart des femmes parviennent à la ménopause entre 48 et 52 ans. Les changements s’installent lentement et s’annoncent par des signes multiples. Les ridules du menton, autour des yeux et de la bouche deviennent plus profondes, et une sensibilité émotionnelle jusque là inconnue apparaît. Beaucoup de femmes souffrent de maux de tête, de trouble circulatoires et du sommeil, de vertiges, de tachycardie et de boufées de chaleleur. Puis les menstruations deviennent irrégulières et finissent par s’arrêter. Cela marque la fin de la période de fertilité, ce que certaines femmes ondu mal à accepter. Elles peuvent alors souffrir d

‘un sentiment d’inutilité qui les conduit à un état dépréssif.

Vous avez d’autres question? Prenez un rendez-vous sur ce lien: gynécologue casablanca

_______________________________________________________________

Liens utiles:

 

_______________________________________________________________

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *